Le couronnement de Saturne, partie 2

Nous avons remarqué dans la première partie que le principe Matière, très lié à la symbolique de Saturne, représentait l'opposé du principe Esprit. La matière est celle qui limite, qui écrase, qui divise et morcelle l'Esprit dans la multitude. Elle l'emprisonne.

Conformément à la dimension limitative et oppressive de Saturne, nous avons donc tous été confinés et invités à rester chez nous. Pendant ce temps, le voile qui couvrait le monde s'est ôté (la pollution), l'air s'est purifié, ce qui a même permis à certains d'apercevoir les montagnes jusque là cachées par ce voile de pollution. C'était une belle image de la tradition primordiale rendue visible à tous pendant que le travail intérieur était mené, une véritable révélation apocalyptique au sens propre du terme.

Hélas, c'était une bien piètre imitation de la véritable apocalypse attendue, qui ici était créée de toute pièce par le principe matériel à l'oeuvre, conjointement avec l'élite dirigeante (la vraie, pas les pantins présentés au public), avec ses faux dévoilements, ses faux sauveurs et prophètes, toujours dans une tentative, en définitive, d'entretenir l’errance et la "distanciation" entre toutes les parcelles de l'Esprit.


Après ces 55 jours d'enfermement, qui n'est autre que le nombre de "Satan" en guématrie (sachant que le patient zéro du 17 novembre 2019 avait 55 ans et que les médecins sont sollicités à facturer 55 euros les consultations covid), le monde a pu ressortir de sa caverne, transformé.

Le confinement s'est clôturé par le passage du Soleil sous l'arc de triomphe et par une odeur pestilentielle de Soufre (à Paris et à Los Angeles plus particulièrement, les deux villes lucifériennes), odeur traditionnellement associée à l'enfer et aux apparitions démoniaques.

Le soir du 10 Mai, le Soleil se couchait sous l'arc de triomphe

Saturne débutait son mouvement rétrograde (inversé) quelques heures plus tard, ce qui, vous en conviendrez, donnait un schéma proprement infernal. Nous avons franchit une porte ce jour là, oui, mais probablement pas celle que l'on croit.

Compte tenu du fait que nous ayons tous été invités à porter des masques pour sortir, il convient de rappeler que le mot masque signifie originellement "noir", mais aussi "spectre, démon". Je vous laisse donc deviner, dans cette ambiance particulière, l'autre sens que pouvait revêtir la sortie de tous ces êtres masqués.


Le pandemonium mondial


Comme l'ont remarqué certains internautes, la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Londres, en 2012, laissait entrevoir cette période épidémique. Une partie du show présentait en effet des tas de lits d’hôpitaux, des soignants dansants (comme sur de nombreuses vidéos pendant la crise COVID), l'arrivée du virus, le tout sur le thème d'Harry Potter et dans une arène en forme de couronne/virus:



Ci-dessus le passage de la cérémonie dont nous parlons.Voyons désormais quelques images qui la confronte avec la réalité vécue:

JO vs Réalité

JO vs Réalité

JO vs Réalité



Gosh, version familière de "dieu"

Plus fou encore, l'arrivée de la maladie a été présentée avec l'arrivée du cavalier apocalyptique, sous forme de cage/prison, avec une femme d'origine asiatique mise en avant:


L'aspect aéroporté, conformément à la nature du virus, était fortement appuyé par la suite, jusqu'à l'apparition d'un voldemort géant, l'archétype même du principe saturnien en charge de scinder la matière (il ira jusqu'à scinder son propre esprit en sept parties dans la saga). Il est l'adversaire, celui qui enferme, qui divise.


Comment ne pas songer au dernier tome d'Harry Potter dans lequel Poudlard se confine sous un dôme protecteur contre les détraqueurs volants et toute l'équipe de Voldemort. Le combat final respecte bien le code couleur annoncé par The Economist - The World in 2020:




Curieusement, pendant ce confinement, de nombreux incendies ont menacé en même temps la zone de Tchernobyl, l'ancienne centrale, qui a elle aussi été pourvue d'une "arche de confinement" pour protéger le "sarcophage":

Le sarcophage du profane ?

En écho au discours de la Reine Elisabeth II,
les enfants sont invités à dessiner des arcs en ciel (arche)

Le nouveau monde sur la célèbre fresque de l'aéroport de Denver,
lieu également pourvu d'un cheval de l'apocalypse

"Stay Alert" = 11*11 en guématrie (la porte du nouveau monde)

La cérémonie se termine sur le thème de la natalité, avec un bébé mis en avant, probable avatar du nouveau monde:


Comme le suggère l'auteur de la chaîne youtube Editions Fractales, un baby boom pourrait bien survenir dans 9 mois suite à ce confinement prolongé. N'oublions pas que début 2018 étaient adoptés les 11 vaccins (contre 3 auparavant) dédiés aux nourrissons, dans un timing qui personnellement me pose question, d'autant avec le chiffre fétiche de l'élite, le 11. Nous verrons bien.


Le principe Jupitérien


Pour terminer cette seconde partie, nous nous posions la question de savoir sous quel aspect le principe jupitérien allait pouvoir se présenter au monde en cette période, et il semble bien que Didier Raoult ait tenu ce rôle. Selon la tradition, il faut un maître issu de la caste sacerdotale, type druidique, et un dirigeant de la sphère temporelle (un roi) pour que le monde puisse être harmonieusement gouverné. Le monde peut ainsi conserver son lien avec l'axe lumineux, supérieur.

Merlin et le roi Arthur

Emmanuel Macron, notre faux messie centriste présenté au monde devant la pyramide avec l’œil au sommet bien mis en évidence, était donc avec Didier Raoultle 9 avril dernier, c'est à dire le dernier jour du carême. Le carême, c'est la fête dont la durée est de quarante jours (la quarantaine) en référence aux quarante jours passés par le Christ dans le désert, comme évoqué dans l'article précédent.

"Durant le temps du Carême, nous sommes invités à nous donner des moyens concrets, dans la prière, la pénitence et l’aumône pour nous aider à discerner les priorités de notre vie. Le temps du Carême est un temps autre qui incite à une mise à l’écart pour faire silence et être ainsi réceptif à la Parole de Dieu."

Le guide et le roi, tous deux présentés comme des principes jupitériens, étaient donc ensemble à la toute fin de ces quarante jours de Carême. Mieux, ils ont été présentés devant la porte 302, tandis qu'ils provenaient de la 301. À la fin de leur exposition aux caméras, ils se dirigent donc en toute logique vers la 303, là où doit se produire la "sortie" de la caverne, la résurrection de Néo, la naissance du nouvel ordre.

Blanc/Noir, Yin/Yang, le maître ancien et le dirigeant jeune

En provenance du bureau 301, ils s'arrêtent devant le 302 puis se dirigent en toute logique vers le 303

Le héros et le guide druidique

Pour conclure, comme déjà dit, la franc-maçonnerie moderne célébrera cette année ses 303 ans lors de la prochaine fête associée au solstice d'été (saint Jean), chose hautement symbolique en cette période si particulière. Le monde a donc, pour l'occasion, été soumis à un rituel initiatique planétaire de mort/résurrection, avec le passage au cercueil (l'enfermement), le masque et l'entrée dans le nouveau monde (symboliquement). Je vous laisse sur ces trois images d'initiation maçonnique, ça se passe de commentaires:


On couche le Récipiendaire sur le Cercueil dessiné dans la Loge (le confinement)

Le visage du Récipiendaire est couvert (les masques)

Le Récipiendaire est relevé (en latin "relever" se dit "resurectio", le monde se relève)



Metaphi




Publier un commentaire

2 Commentaires
Accéder aux derniers commentaires >

  1. Bonne suite et analyse du couronnement de saturne.

    En prime un autre combat contre saturne:

    https://m.youtube.com/watch?v=YZ_j3s5xj8I

    Ainsi qu'une image parlant d'elle même tiré du jeu fortnite lors de l'evenement de travis scott:

    https://www.jeuxvideo-live.com/news-img/astronomicalartlandscape1-1587478016.jpg

    Continue comme ca (=

    Johanndeclm

    RépondreSupprimer
  2. Salut Metaphi et merci de partager ces précieuses découvertes !
    En relisant la partie 1, et en revoyant la couverture du roman "Origin", ça m'a vraiment rappelé la coupe d'une coquille de nautile, le mollusque, qui vient de nautilus et qui donne le nom du sous-marin (isolement/confinement) du Cpt Nemo. Nemo qui signifie "ne homo", "aucun homme" (dénaturé, noirci, masqué).

    (L'histoire ne dit pas si le gars Damien pourra monter, avec son masque et son chien Nemo (Canis), dans les bus Nemo d'Amiens, ville où est mort Jules Verne ;)

    RépondreSupprimer
Emoji
(y)
:)
:(
hihi
:-)
:D
=D
:-d
;(
;-(
@-)
:P
:o
:>)
(o)
:p
(p)
:-s
(m)
8-)
:-t
:-b
b-(
:-#
=p~
x-)
(k)